et de maintenir nos liens
 
Union de la Sommellerie Française
 
 
Retrouvez notre newsletter, dernier cru, à lire et à partager sans modération.
 
 
Oublions un instant - si c’est possible, le Covid-19 et penchons-nous sur ce que la Chine peut nous proposer en matière de méditation. « Il est avantageux d’avoir où aller », suggère le Yi-King, livre antique de sagesse chinoise, appelé aussi Livre des Mutations.
Pourquoi en cette période de confinement, vous intéresseriez-vous à la sagesse chinoise ?

Le Yi-King est composé de soixante-quatre figures qui peuvent interpréter toutes les transformations possibles. La vingt-sixième figure Ta’Chou, correspond au Pouvoir d’Apprivoisement du Grand. Cette vingt-sixième figure nous invite à considérer l’immobilisation à laquelle nous sommes collectivement contraints, comme source d’un nouveau et grand pouvoir. Il nous faut « Tenir ferme » et le Yi-King lui donne une triple signification : retenir, maintenir ensemble, et cultiver, nourrir.
Retenus chez nous, il nous faut malgré la distance, malgré les incertitudes, se maintenir ensemble, et faire corps.
Profitons-en pour nous exercer tous les jours, comme nous y incite le Yi-King, à ce qui nous fait avancer, à titre personnel et ensemble. Les valeurs de la Sommellerie Française, l’excellence, la transmission et la solidarité nous portent et nous renforcent. Inspirés par elles, les sommeliers sauront où aller.
 
 
Union de la Sommellerie française
 
 
Au quotidien, notre métier de sommelier est un métier de contacts et de relations. Depuis le 16 mars 2020, l’ensemble des établissements, dans lesquels vous exercez, a dû fermer, afin d‘éviter toute propagation du Covid-19. Je vous exprime ici toute ma solidarité et mon soutien, ainsi qu’à vos équipes. Pour aucun d’entre nous ce moment n’a été simple. Mais cette mesure était indispensable pour protéger nos clients et nous protéger.

Privés, pendant quelques semaines, de ce contact si précieux avec nos clients et avec tous les acteurs de la filière viti-vinicole, que pouvons-nous faire ? Comment pouvons-nous mettre à profit ce temps de retrait imposé ?

Nous pouvons travailler pour nous même, poursuivre avec plus d’intensité l’enrichissement de notre culture et de nos connaissances. Utilisons les ressources de l’internet pour voyager immobile, à la découverte, pour l’instant théorique, de vins nouveaux, de nouvelles maisons et de nouveaux producteurs. Imaginons de nouvelles associations mets-vins et repensons nos cartes. Améliorons les compétences que nous avons laissées un temps de côté.

« Le monde est grand, mais en nous, il est profond comme la mer », écrivait Rilke. Alors approfondissons en nous ce qui peut l’être de notre métier. Cultivons cette part de nous qui fait de chaque sommelier, un être unique. Nous pourrons, dans quelques semaines, l’offrir à nouveau à nos clients à travers des conseils renouvelés et enrichis de cette singulière expérience que nous traversons.

Œuvrons aussi avec les autres. C’est le sens de notre association. Les temps forts de ce printemps de l’Union de la Sommellerie Française sont, évidemment, reportés. Mais trouvons d’autres manières de faire vivre ces liens, entre nous et avec la filière. Notre film Sensations, désormais disponible sur notre chaîne You Tube, nous y aidera. Et pensons à cette belle perspective d’accueillir le concours du Meilleur Sommelier du Monde en France.
 
#Restezchezvous, ​prenez soin de vous, et maintenons le lien !
 
Philippe Faure-Brac
Président de la Sommellerie Française
 
 
Union de la Sommellerie française
 
 
De nombreux événements de notre vie associative sont malheureusement reportés.
La Fête de la Sommellerie qui devait se tenir du 14 au 16 juin 2020 en Alsace est reportée à 2021.

La date de clôture des inscriptions au concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France » est repoussée. Nous vous tiendrons informés dès que nous connaîtrons la nouvelle échéance.

Première étape du concours du Meilleur Sommelier de France : la sélection de dix candidats pour la demi-finale s’est déroulée le 12 février au salon Wine Paris. Trente et un sommeliers participaient à cette première phase du concours, en se soumettant à différentes épreuves : Accord mets-vins, épreuve écrite en anglais, dégustation à l’aveugle de vins et spiritueux. La demi-finale est prévue le 7 septembre, la finale se tiendra, quant à elle, le 15 novembre pendant le Salon Equip’Hôtel. Après cette épreuve de distanciation sociale que nous vivons, nous comptons sur vous pour nous retrouver, tous ensemble, et soutenir ces candidats talentueux !

Les épreuves de la certification ASI se sont déroulées le 2 mars 2020. Nous attendons, prochainement, les résultats pour les deux candidats qui se sont présentés à Paris. Nous leur souhaitons un total succès.
 
 
L’aventure d’un film, c’est une autre expérience du temps. Pour mener à bien le projet de film documentaire sur la Sommellerie Française, il aura fallu trois ans. Deux Florent sont à la réalisation : Florent Martin, Premier Sommelier au Georges V et Florent Aceto, réalisateur.

«L’idée de faire un film pour présenter le métier de sommelier aux jeunes élèves nous est venue assez rapidement, en 2016, après l’élection de Philippe Faure-Brac à la présidence de l’UDSF », explique Florent Martin qui prend alors la tête de la Commission Jeunes de l’UDSF. « Il nous fallait parler aux élèves, mais le temps et la disponibilité pour les rencontrer nous manquaient. J’avais le souvenir d’avoir été, plus jeune, émerveillé par un reportage sur des sommeliers. L’image a un grand pouvoir, on a décidé de s’en servir. Nous voulions partager notre passion en étant actuel. Le vin apporte le partage, on échange sur son ressenti, sur les sensations et l’émotion. Ce film est fait par des sommeliers pour des sommeliers et son titre Sensations concentre l’essence de notre métier. »
A partir de l’été 2017, les deux Florent partent à la rencontre de personnalités diverses qui illustrent la variété du métier, des approches différentes mais complémentaires. Libres dans leurs voyages, ils accumulent des dizaines d’heures de rushes qu’il faut alors structurer. L’enjeu est d’intégrer l’aspect académique et éducatif, avec des plans sur la technique métier, aux témoignages des différents sommeliers. Pour Florent Aceto, le montage du film est porté par la sensibilité des protagonistes. « Dans le métier de sommelier tout est esthétique, de la qualité du regard posé sur la terre et le travail des vignerons à la précision du service, en passant par la verrerie. La richesse visuelle de ce métier est impressionnante. » Sensations s’organise en sept chapitres : la découverte du terroir, la carte des vins, l’art de la dégustation, l’art du service, les accords mets et vins, la transmission et les concours. Chaque sommelier, ou sommelière, y apporte sa vision personnelle de son métier, avec enthousiasme et émotion. Car l’ambition de Florent Martin, à travers ce film, était d’extraire « un nectar de passion » et de donner envie.
 
 
 
Sensations, ce sont 33 minutes pour susciter de nouvelles vocations, pour initier une discussion sur la richesse du métier de sommelier. Le film est destiné à être projeté dans les écoles, lors de rencontres entre élèves et sommeliers volontaires, ambassadeurs de la profession.
Vous pouvez le voir (et le revoir) dans son intégralité dès le 1er avril, sur notre chaîne Youtube.
 
 
 
 
Que représentent ces quelques semaines où nous nous mettons tous en retrait, au regard de la longévité des Maisons de Champagne ? La Maison Lanson, nouveau partenaire de l’Union de la Sommellerie Française, fête cette année ses 260 ans d’existence. Depuis 260 ans, la Maison Lanson incarne des valeurs de bienveillance de cœur, d’humilité face à la nature, d’authenticité façonnée par le temps, d’ouverture au monde et d’élégance caractérisée par ses vins.
C’est la passion du travail bien fait et l’attention portée aux autres qui guident, depuis ses origines, les hommes et les femmes de la Maison. A travers chaque flacon, la Maison Lanson tisse un lien invisible entre les gens. Ces valeurs se cristallisent autour d‘une vision du monde partagée avec les membres de l’UDSF. La vision de ceux qui croient que le monde – comme le bonheur – est meilleur s’il est partagé.

Lorsque la nature prend son temps pour donner le meilleur d’elle-même, nous nous effrayons d’avoir trop de temps pour nous. Le terroir champenois a traversé bien des crises, mais la nature lui a donné la grâce de produire toujours, de belles vendanges.
 
 
crédit photo : @metm_atelier
 
 
Une étape cruciale dans l’élaboration des champagnes a lieu en ce moment même : celle des assemblages. Hervé Dantan, Chef de Caves de la Maison Lanson a la responsabilité de déterminer ces assemblages, marier avec précision et délicatesse les crus, les cépages et les années, et d‘ainsi sublimer l’héritage de ses prédécesseurs. Avec passion et humilité, Hervé Danton apporte sa vision à ces assemblages qui, tout en ne devant pas dénaturer le style de la Maison, doivent aussi proposer une expression contemporaine.
 
 
 
Hervé Dantan, Chef de Caves de la Maison Lanson
crédit photo : @metm_atelier
 
 
 
Lors de la vendange 2019, la Maison Lanson a rentré des vins de près d’une centaine de crus différents et des trois cépages champenois majeurs (Pinot Noir, Chardonnay et Pinot Meunier). Ces « vins clairs » sont passés par diverses étapes de transformation depuis la vendange, notamment des fermentations, et sont aujourd’hui prêts à être combinés entre eux.

Chaque cru fait l’objet d’une dégustation individuelle de manière à connaître ses caractéristiques. C’est en mariant des vins aux qualités aromatiques différentes que le Chef de Caves procède à l’assemblage : l’art de créer un vin supérieur à la somme des premiers.
A la diversité des crus et des cépages s’ajoute celle des années. Les vins Lanson bénéficient d’une grande diversité de vins de réserve : diversité d’origine, diversité d’élevage (sous chêne notamment) et diversité d’année. Lanson a, en effet, la chance de posséder une collection unique de vins de réserve qui s’étale sur plus de 18 millésimes, provenant exclusivement de Grands et Premiers Crus. Cette richesse est indispensable pour apporter aux assemblages la constance du style, d’année en année, et habiller les vins d’une belle complexité aromatique.
 
 
crédit photo : @metm_atelier
 
 
L’art des assemblages consiste à préparer l’avenir en trouvant les parfaites combinaisons menant à l’équilibre et l’harmonie recherchés. Ce sont elles qui donneront naissance aux cuvées qui pourront être proposées aux amateurs dans 4, 7 ou même 15 ans. Elles contiennent la promesse de beaux moments de plaisir partagés !

Dès que la Maison Lanson pourra de nouveau ouvrir ses portes, elle sera heureuse d’accueillir les membres de l’UDSF en leur proposant son tout nouveau programme de connaissance du champagne et de sa Maison : l'Académie Lanson.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
.
 
 
 
 
 
.
 
 
 
 
 
 
 
Retrouvez toutes nos annonces
d'offres d'emploi en sommellerie sur notre site dédié
 
 
UDSF emplois
 
 
Par hasard, vous avez reçu cette newsletter et souhaitez vous abonner, rendez-vous sur le site de la Sommellerie Française
 
 
#SommellerieFrançaise #udsfsom
 
 
Facebook
Instagram
Youtube
 
 
L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE. A CONSOMMER AVEC MODERATION
 
 
Cet email a été envoyé à contact@daosonhai.com.
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes en relation avec L'Union de la Sommellerie Française.
Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés du 6 janvier 1978, vous disposez à tout moment d'un droit individuel d'opposition, d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent.
Pour exercer ce droit,contactez nous : Association de la Sommellerie Française - 97, Bd Haussmann 75008 Paris.
E-mail : sommeliersfrance@gmail.com
Ajoutez l'expéditeur de ce mail à votre carnet d'adresses, la lecture des newsletters de l'UDSF en sera facilitée
 
 
© 2020 L'Union de la Sommellerie Française